PERMETTRE AUX FRANÇAIS DE PRENDRE EN MAIN LEUR DESTIN EN 2012

L'ACTUALITÉ

Aleka Papariga : « Les privatisations ne rapporteront rien »

Écrit le 20 juin 2011 | Pas de commentaire

Tout cela pourrait prêter à sourire si l’enjeu n’était pas important. Au vu de la situation de nos concitoyens, de l’état d’esprit des français,

La carte de France des résultats

Écrit le 20 juin 2011 | Pas de commentaire

Il convient bien de déterminer quelle est la meilleure stratégie, quelles sont les meilleures propositions, qui est le meilleur candidat pour porter les couleurs du Front de Gauche.

Résultats de la consultation des communistes pour 2012: déclaration d’André Chassaigne

Écrit le 20 juin 2011 | Pas de commentaire

Pour ma part, une approche tribunitienne, comme Georges Marchais pouvait par certains cotés incarner, ne sera pas aujourd’hui efficace.

Etre digne de l’enjeu

Un appel dans le parti est en mesure de diviser le parti, et même, de tuer le parti ». Et ben, tiens! Pourquoi pas? Rappelons que l’appel, en le relisant ligne à ligne, n’appelle qu’au renforcement du PCF et du Front de Gauche, au débat serein…. Un appel prend en otage les communistes ». LA majeure partie des initiateurs de notre appel, qui ne se connaissent pas entre eux d’ailleurs, lancent un appel pour la première fois. Plus sérieusement, avoir un débat n’est pas diviser le parti, c’est au contraire le faire vivre, comme il n’a peut être jamais vécu depuis 10 ans. Ces arguments ont été lancés de ci de là. On vous donne à voire un exemple dans nos colonnes là, et la réponse faite ici.

Je serai très favorable à la candidature d’un(e) éminent(e) {membre du mouvement social | syndicaliste | militant associatif } qui devrait se présenter dans les jours à venir au nom du front de gauche ». Voici une information issus des milieux bien autorisés comme disait l’autre, faite sur le ton de la confidence. Pour être honnête, on est moins dans le FUD que dans l’Opération Fortitude. A noter que celà n’enlève rien au fait que le débat ne se tient toujours pas, André Chassaigne ayant pourtant posé la question voici près de 6 mois 1ui bloque le débat? André Chassaigne roule pour la direction nationale et quand bien même? Oui, il porte les valeurs communistes, et personnellement, je suis fier de voir qu’un communiste puisse renouveler notre approche, notre discours. C’est une chance pour notre parti, une chance pour le front de gauche, et pour toutes les composantes qui s’en revendiquent.

Ce n’est pas le moment d’en parler ». C’est vrai, en n’en parlant pas, on se résigne à laisser la machine médiatique décider pour nous. C’est plus confortable mais pas forcément plus efficace. A l’inverse : « Les communistes trainent les pieds pour me soutenir ». Bon, ça, vous le trouverez dans la presse au sujet du débat dans le front de gauche. L’avis de la rédaction est que les choses sérieuses mettent du temps à être débattues et qu’il faut une débat pour arrêter une bonne décision.

A propos du communisme en France

Le communisme s’oppose au capitalisme, le système économique et social dans lequel la majorité des pays fonctionnent. Le communisme était développé par Marx et Engels à travers la publication du Manifeste du Parti Communiste en 1848. Le communisme repose sur le principe de l’égalité absolue. La propriété privée ainsi que les classes sont supprimées. Les biens de production sont mis en commun de même que les produits sont répartis suivant les besoins de chacun. En France, le Parti Communiste Français ou PCF a été fondé en 1920, gagne des sièges dans les rendez-vous électoraux mais perd de plus en plus de sa vigueur dans les années 1980.

L’histoire du communisme en France en 1920 lors du congrès de Tours où les manifestants socialiste décident de s’affilier au Komintern ou l’Internationale Communiste fondée par Lénine. Alors dénommé SFIC ou SECTION française de l’Internationale Communiste se définit alors comme un parti révolutionnaire. Dans les premières années de la vie du parti, les militants manifestent en faveur de l’antimilitarisme. Lors des élections législatives en 1924, le parti obtient 26 sièges à l’assemblée nationale.

Parallèlement au SFIC, entre-temps rebaptisé Parti Communiste, on assiste à la création de nombreuses organisations communistes. Afin de faire un bloc commun contre le fascisme, les différentes organisations communistes se rassemblent en 1935 pour former le Front Populaire. Durant la seconde guerre mondiale, le parti communiste est partagé entre l’antifascisme et ses affinités avec Moscou. Finalement, les militants s’engagent dans la résistance en 1941. Au lendemain de la guerre, le Général de Gaulle forme son gouvernement et nomme deux membres du parti communiste dans son gouvernement. En 1945, le parti remporte 159 sièges à l’assemblée nationale, devenant ainsi le premier parti de gauche de France.

Pour un petit moment de détente avec une escort Paris de http://www.6annonce.com, il suffit de demander une escort Paris. Vous pouvez parler du communisme. Les escort Paris peuvent vous réserver plein de surprises. Que ce soit pour une promenade ou un dîner, l’escort Paris se fera un plaisir de vous accompagner. Elles vous raconteront que le communisme bénéficie d’une certaine popularité pendant quelque temps avant de se positionner en tant qu’opposant en 1947. La guerre froide faisant son effet, le parti communiste perd de sa vigueur et sera marqué par la mort de Staline en 1953.

A la fin des années 1960, le parti communiste voit l’émergence d’un nouveau courant politique qui s’impose comme un de ses principaux rivaux. Le parti socialiste est au coude à coude avec le parti communiste lors des élections législatives de 1968. Le divorce avec Moscou intervient en 1976, le parti abandonnant la dictature du prolétariat. Le communisme français adopte une philosophie basée sur la transformation du capitalisme vers une société socialiste sans exploitants ni exploités.

Malgré cela, le communisme en France recule petit à petit au profit du parti socialiste. Le parti communiste continue d’exister avec près de 130 000 membres actuellement. Lors des élections présidentielles de 2012 le parti s’allie avec le Front de gauche pour la candidature de Jean-Luc Mélenchon qui obtient 11,1% des voix exprimées. Si la visibilité nationale du communisme semble un peu éclipsée, le courant politique a encore sa place au niveau local avec des sièges remportés lors des élections municipales et départementales.

ARTICLES À LA UNE

Campagne HadOpi : un cours de novlang

oilà sans doute le plus amusant. Qui connait les initiateurs admettra que l’on trouve ici dans le spectre traditionnel politique toute la diversité au sein PCF.

une émission de «radio bistrot» se penche sur la gauche antilibérale

Quel coquin ce Cabanes …

Médecine et soin à l’époque de la pharmacie industrielle

Les commentateurs les plus vigilants parmi nos auditeurs remarqueront que nombre des signataires

Le risque de l’individualisation de l’internet

Ce serait tout l’honneur que le Front de Gauche, voire le PCF, s’empare de cette candidature, de cette pratique.

Ecole : quel débat en 2012 ?

Pour moi, André Chassaigne n’est pas candidat du Front de Gauche, il est candidat d’une façon nouvelle de faire de la politique

Des heures de travail en contrepartie du RSA : « un scandale » selon Chassaigne

Faire reprendre confiance nécessite une approche radicalement différente.

En finir avec le mythe des flots de migrants libyens

une candidature qui alimenterait le rejet d’un « système » accentuera le découragement en l’action collective, le repli sur soi, voire la haine de l’autre

Le Front de Gauche doit être dans une radicalité utile

Le rejet est présent et fort, le rapport des français au politique est fortement dégradé.